dimanche 11 novembre 2018

En face il y a toujours un être humain

En face il y a toujours un être humain | NSAE

Il s’agit d’un document intéressant, qui montre que dans certains domaines (il faut reconnaître, pas tous) la voix des religions peut être tout à fait pertinente dans l’espace public. Il y a à la fois une interpellation citoyenne et une interpellation vis-à-vis des communautés religieuses. Et ce document est intéressant dans le contexte suisse, quand on connait leur frilosité vis-à-vis des étrangers. Mais c’est aussi une façon d’exorciser les peurs fantasmées, engendrées par la mondialisation. D’ailleurs ce dernier point est un des défis majeurs vis-à-vis de l’application de la Déclaration universelle des droits de l’homme, à savoir développer un esprit de fraternité.

Et d’autres articles sur la  fraternité

mercredi 15 août 2018

L’avenir de l’Eglise : Extrait du livre Esprit, Eglise et Monde, tome 2 De la foi critique à la foi qui agit, Joseph Moingt

L’avenir de l’Eglise : Extrait du livre Esprit, Eglise et Monde, tome 2 De la foi critique à la foi qui agit, Joseph Moingt | Expression libre

Puisque l'Eglise est en pleine mutation, dire comment nous souhaitons qu'elle soit, c'est d'avance dire quelle idée de Dieu nous habite, quel Dieu nous voulons annoncer au monde

Une recension de ce livre dans la revue Etudes
Un commentaire dans Témoignage chrétien
Des articles du site de la CCBF
Des articles du site de NSAE
Des articles de ce site

samedi 14 juillet 2018

dossier n° 35 fraternite - GARRIGUES ET SENTIERS

dossier n° 35 fraternite - GARRIGUES ET SENTIERS
C’est une récente décision du Conseil constitutionnel censurant un article de loi relatif à l’aide aux étrangers en situation irrégulière qui nous a inspiré le titre de ce 35e dossier de notre blog. Car en affirmant la prééminence du « principe de fraternité » sur la « sauvegarde de l’ordre public », elle lui donne une « valeur constitutionnelle » qui le met à parité avec les deux autres termes de notre devise républicaine dont il était jusqu’alors un peu le parent pauvre. On ne saurait marquer plus clairement que Vivre la Fraternité n’est nullement un « hobby » laissé à la discrétion de chacun, mais une injonction à laquelle tout citoyen de notre pays se doit d’obéir.

Un dossier de la revue Réseaux du Parvis ayant pour thème « Fraternité chrétienne et républicaine »
Protestants en fête Strasbourg 2017 La nuit des thèses
Et voici toute une série d’autres articles sur ce thème Cliquez ici

mercredi 27 juin 2018

Réflexion sur le manque de prêtres

A l’occasion de l’incident regrettable du prêtre de 89 ans qui gifle l’enfant qu’il devait baptiser, Isabelle de Gaulmyn conclut son article par « L’âge du prêtre devrait nous couvrir de honte, nous catholiques. Malgré nos paroles pleines de bienveillance et d’humanité, nous laissons des prêtres bien trop âgés en fonction. Tout cela parce que nous avons peur de dire le vrai problème : le manque de prêtres, dans une Église où tout – ou presque, repose encore sur eux. Cette année, une nouvelle fois, ils sont encore peu, très peu. Ces chiffres ne révèlent pas une crise des vocations. C’est tout un système qui s’effondre, et qu’il faudra bien avoir un jour le courage de regarder en face… »
Et effectivement, on se contente d’observer
en parlant de 125 prêtres ordonnés où si on regarde d’un peu près, il n’y a que 67 prêtres diocésains.
Mais on se contente de décréter une année sacerdotale en invoquant le curé d’Ars pour relancer les vocations. Une réflexion beaucoup plus courageuse est nécessaire, tant sur le statut du prêtre, que sur le sacerdoce universel et l’ordination des femmes. On ne peut se réfugier derrière un discours idéologique, disant que c’est Dieu qui en a voulu ainsi. On a beaucoup trop tendance à attribuer des paroles humaines à Dieu.
Voici une réflexion de Joseph Moingt
Une autre de François Vercelletto
Et toute une série de fiches évoquant de près ou de loin ce problème. Ces fiches sont dans la colonne centrale et pour en consulter une, il suffit de naviguer du haut vers le bas et de cliquer sur les liens correspondants

mercredi 20 juin 2018

Journée mondiale des réfugiés 20 juin

Journée mondiale des réfugiés 20 juin

En cette période de crispation identitaire atisée par des mouvements populistes, il est plus que jamais important de montrer notre solidarité vis-à-vis des réfugiés

jeudi 31 mai 2018

Des femmes prêtres ? Un "non définitif" : États d'âme

Des femmes prêtres ? Un "non définitif" : États d'âme
Faut-il en rire ou en pleurer ? Dans quelques siècles on sourira sur le caractère
définitif de ce genre d’affirmation.
Dans l’Eglise protestante les premières pasteurs datent des années 1925 et c’est seulement
dans les années 1960 que ces ordinations sont courantes. Les anglicans ont aussi mis du temps. Pour l’Eglise catholique, cela mettra aussi encore un certain temps.
Le pire c’est le discours idéologique. Il paraît que c’est Dieu qui n’a pas voulu que la
femme devienne prêtre.
Il paraît que nous sommes tous égaux devant Dieu. Mais il y en a qui sont plus égaux que d’autres.
Tout le monde a un rôle dans l’Eglise, mais chacun à sa place. Ils sont au pouvoir, elles
sont au service.
En langage plus diplomatique les hommes sont dans leur rôle pétrinien de chef, les femmes
dans leur rôle marial de servante.
On oublie simplement que ce sont des vieux garçons qui en plus s’imaginent qu’ils sont
les seuls à avoir la parole dans l’Eglise qui perpétuent un discours patriarcal.
Il faudrait déjà un discours bien plus positif sur les femmes.

lundi 28 mai 2018

L'Eglise du Chili et la pédophilie

La Fédération des Réseaux du Parvis avait soutenu les laïcs d'Osorno. Au départ, lorsque le pape François était arrivé au Chili, il avait certes demandé pardon pour les actes de pédophilie mais avait ajouté qu'il voulait des preuves. Grandes protestations. Une commission d'enquête a été nommée et suite aux résultats de ces investigations, François écrit une lettre où il demande pardon, affirme qu'il s'est trompé et qu'il en a honte. Cela a débouché sur la démission de l'ensemble des évêques du Chili. Cependant attendons la suite
Voici tout un dossier qui permet de s’informer de tout cela

lundi 21 mai 2018

Débats sur la bioéthique

La phase de consultation sur la biéthique est terminée mais les débats sont loin d'être clos
Voici tout un dossier

lundi 14 mai 2018

L'Eglise hors des murs

Conférence de Raymond Pratt, aumônier de la Maison d'Arrêt de Sarreguemines et de Sylvie Kopp, aumônier de l'Hôpital Robert Pax de Sarreguemines